Vous êtes sur la page "histoire"    
L'histoire... une bien vieille histoire à travers le temps
 

Aller rapidement à :

  • des terres riches en fossiles

    Vers la fin de l'ère primaire, les Causses étaient occupés par un golfe marin
    qui se prolongeait vers Saint-Affrique et Camarès : le golfe de Rodez.

    Pendant l'ère secondaire, de puissants dépôts de sédiments s'accumulent

    dans ces dépressions.

    De cette lointaine époque, nous retrouvons la trace des êtres vivants qui les peuplaient,
    sous forme de "fossiles"... ammonites (coquilles en forme de spirale), bellemnites
    (coquilles en forme de dard).

    Dans ces marnes ou "terres noires" proches de Tournemire et de Roquefort,
    on a découvert en 1986, le squelette complet d'un
    "plésiosaure",
    gros reptile marin long de 4 m et vieux de 180 millions d'années.
    Cet exemplaire unique en Europe est conservé au musée de Millau
    .

    Musée de Millau

    Hôtel de Pégayrolles
    Place Foch
    12100 Millau
    05 65 59 01 08
    musee.millau@wanadoo.fr

Accueil

Présentation et descriptif

Alentours

Activités et visites

La petite histoire du gîte

Documents à imprimer

Liens, adresses, contacts


le dolmen de Tiergues
Dolmen de Tiergues

  • les dolmens

    Plus de sept cents dolmens ont été reconnus sur le Causse,
    ce qui fait de l'Aveyron le premier département de France pour le nombre de dolmens,
    loin devant la Bretagne.

    Ils ont fait leur apparition à l'âge de cuivre (2600 à 1700 avant J-C) et contiennent
    des sépultures collectives sans distinction sociale apparente, suggérant une organisation communautaire.

    Un travail collectif et une technique avancée ont été nécessaires et l'usage du plan incliné, du fil à plomb, de rouleaux pour transporter les pierres supposaient une grande habileté.

    Si vous voulez les voir tous...

    Un circuit de 40 km (4 heures en voiture environ) permet de faire un tour d'horizon
    de ces vestiges mégalithiques en partant de Séverac-le-Château.


    Tous les dolmens sont signalés d'un panneau.
    Renseignements à l'Office de Tourisme de Séverac
    5 rue des Douves
    12150 Séverac-le-Château
    05 65 47 67 31
    otsi.severac@wanadoo.fr
    site internet
le dolmen de La Cavalerie
Dolmen
La Cavalerie (à 8km)
Retour en haut de page


V
ue du mas de Marcorelles
du haut du Puech du Mus
qui surplombe le hameau.

  • l'enceinte protohistorique du Puech du Mus

    Situé sur la bordure occidentale du Causse du Larzac, ce site (5e siècle avant J-C)
    occupe une position stratégique commandant l'accès à la haute vallée du Cernon.
    Il forme une avancée rocheuse isolée du reste du plateau par un système de fortifications
    au tracé incurvé, matérialisé par une épaisse haie.

    Les fouilles, encore en cours, permettent :

    - d'appréhender des fortifications complexes avec deux remparts successifs,
    bordées d'un talus discontinu avec palissade, le tout doublé d'un ou deux fossés
    selon les secteurs ;

    - d'observer, à l'intérieur de l'enceinte, l'organisation de structures
    d'habitat en matériau léger ;

    - d'étudier, à travers les vestiges mis à jour, les activités quotidiennes d'une communauté
    rurale : agriculture, métallurgie du fer et du bronze, filage, etc.

    (texte de Philippe Gruat Centre Archéologique Départemental - 12630 Montrozier)
une statue-menhir

Statue-menhir
Retour en haut de page

la Commanderie de Ste-Eulalie avec son échauguette ou gachial, vue de la cour intérieure
  • la Commanderie de Sainte-Eulalie de Cernon

    C'est l'abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert qui est à l'origine, pour l'essentiel,
    de la présence de l'ordre du Temple à Sainte-Eulalie dès 1152.
    Les moines de Saint-Guilhem vendirent aux Templiers l'église du lieu leur appartenant.
    Le roi d'Aragon, aussi comte de Barcelone, et alors comte de Millau,
    installera les Templiers sur le Larzac.
    Il leur donnera en 1159 le village de Sainte-Eulalie et toutes ses possessions sur le Larzac.
    Il les autorisera aussi à construire des villages et des fortifications.

    La Commanderie de Sainte-Eulalie est sûrement la mieux conservée de France.
    Ses bâtiments forment un quadrilatère incluant l'église.
    Celle-ci, très sobre comme toutes les églises des Templiers et des Hospitaliers
    ,
    était formée à l'origine d'une unique nef de quatre travées se terminant à l'Est
    par une abside semi-cylindrique. Les chapelles ne furent rajoutées que plus tard.

    Depuis la place, vous observerez la belle porte baroque, du 17e siècle ouverte
    par le Commandeur Jean de Bernuy-Villeneuve dans l'abside.
    C'est lui qui inversera le sens de l'église pour convenance personnelle.
    La fontaine de la place date de la même époque.
    Avec ses volutes, son fronton brisé, sa vierge venant de Gênes,
    elle constitue le plus beau morceau d'architecture du plateau.

    On doit aux Templiers l'église et les bâtiments situés dans le prolongement
    de celle-ci avec la tour carrée des Quarante (tour grenier).

    Le reste des bâtiments doit être attribué aux Hospitaliers, qui, après 1312,
    prirent possession de la Commanderie.
    Le grand bâtiment situé sur la place, à usage de réfectoire au rez-de-chaussée
    et de dortoir au-dessus, date du 14e siècle.
    A sa gauche, les parties réservées à l'usage privé du Commandeur
    ont été élevées au 15e siècle en même temps que l'enceinte du village.

    Il faut parcourir les ruelles et venelles qui vous réserveront des surprises.
    Vous pourrez aussi faire le tour extérieur de l'enceinte fortifiée

    du milieu du 15e siècle qui est intacte.

 
l'église de Ste-Eulalie
la porte d'entrée de l'église avec sa vierge venant de Gênes
Retour en haut de page

La Couvertoirade, l'église et le château

Point Accueil
Commanderie Templière et Hospitalière
Place de l'Eglise
12230 Sainte-Eulalie de Cernon
05 65 62 79 98
commanderie.ste-eulalie@wanadoo.fr
site internet

Conservatoire Larzac Templier et Hospitalier
Immeuble Jean-Henri Fabre
Place Bion Marlavagne
12100 Millau
05 65 59 12 22
site internet

Saint-Jean d'Alcas
     
La Couvertoirade, village avec fortifications du 15e siècle,
cimetière présentant
des stèles discoïdales
la fontaine du 17e siècle, Ste-Eulalie
La fontaine de Sainte-Eulalie de Cernon, 17e siècle
Saint-Jean d'Alcas,
fort villageois du 15e siècle
 

Le circuit Larzac Templier et Hospitalier...

Situés au cœur du Parc Naturel Régional des Grands Causses, les cinq sites ponctuent le paysage de leurs Remparts qui défient le temps.

La Cavalerie, La Couvertoirade, Sainte-Eulalie de Cernon
et la Tour du Viala du Pas de Jaux témoignent
de l'implantation des Templiers au 12ème siècle,
à partir de la donation par Raymond,
abbé de Gellone de l'Eglise de Sainte-Eulalie,
à l'Ordre en 1152.

Ces sites constituent le Circuit du Larzac Templier
et Hospitalier en incluant le petit fort cistercien
de Saint-Jean d'Alcas qui dépendait d'une abbesse
qui a autorisé la population à élever les fortifications
au 15ème siècle pour se protéger.

 
   
La Cavalerie
Le Viala du Pas de Jaux
La Cavalerie,
village fondé par les Templiers
au XIIè siècle et fortifié par
les Chevaliers Hospitaliers
au 15e siècle
Le Viala du Pas de Jaux,
la Tour Hospitalière du 15e siècle
     
  Retour en haut de page  
  Retour à la page d'accueil